top of page

La Mort

Dernière mise à jour : 27 juil. 2022

Un de mes amis très cher, Jean, est passé de l'autre côté.

Son corps était bien malade. Il avait mené toute une réflexion sur l'euthanasie, mais il avait choisi de continuer à vivre car il y trouvait toujours du plaisir malgré son handicap et sa complète dépendance.

Il avait un art de vivre qui lui permettait de ne jamais se plaindre. Il reste un exemple et une inspiration pour moi. Qu'il puisse aller vers la lumière.

Je lui dédie et j'offre à votre réflexion ce sermon sur la mort, de Canon Henry Scott-Holland, extrait de The King of Terrors(1910).


La mort n’est rien, je suis seulement passé, dans la pièce à côté. Je suis moi. Vous êtes vous. Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours. Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné, parlez-moi comme vous l’avez toujours fait. N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi. Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre. La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de vos pensées, simplement parce que je suis hors de votre vue ? Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin. Vous voyez, tout est bien.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Flashs de conscience

Mes chers amis, Je partage avec vous une réponse de Ramana Maharshi à une question posée par un disciple. Ramana Maharshi partageait une voie très directe d'auto investigation qui est d'une grande s

Comments


bottom of page