top of page

Ramana Maharshi

Mes chers amis,


Ramana Maharshi est un des plus grands sages du siècle dernier. La trace de sa présence est toujours là à Arunachala, la montagne sacrée où il a vécu.

Il n'a écrit aucun livre, mais on trouve des réponses aux questions qui lui on été posée dans le livre "Sois ce que tu es",


Je vous en donne quelques extraits ci-dessous. Vous verrez que les conseils de Ramana Maharshi diffèrent un peu des conseils que l'on peut trouver dans les enseignements bouddhistes.


Avec ma profonde amitié pour vous tous.


Philippe






Question : Cela fait bientôt vingt ans que je fais ma pratique spirituelle et je ne constate aucun progrès. Que faut-il faire ? À partir de cinq heures du matin, je me concentre sur la pensée que seul le Soi est réel et que tout le reste n’a aucune réalité. Je fais cela depuis vingt ans et pourtant je n’arrive pas à me concentrer plus de deux ou trois minutes sans que mes pensées ne partent dans tous les sens.


Ramana : Il n’y a pas d’autre façon de réussir que de ramener l’esprit chaque fois qu’il s’échappe et de le fixer dans le Soi. Il n’y a nul besoin de méditation, de mantra ou de japa, ou rien de ce genre, parce que tout cela fait parti de notre nature essentielle. Tout ce qu’il faut c’est cesser de penser aux objets comme étant séparés du Soi. La méditation n’est pas tellement penser au Soi, mais plutôt de cesser de penser au non–Soi. Quand on cesse de penser aux objets extérieurs et qu’on empêche l’esprit de s’extravertir, en le tournant vers l’intérieur et en le fixant dans le Soi, seul le Soi demeure.


Question : Que faire pour surmonter l’attraction exercée par les pensées et les désirs ? Comment régler ma vie de façon à pouvoir contrôler mes pensées ?


Ramana : Plus vous demeurez fixés dans le Soi, plus les autres pensées vont tomber d’elles-mêmes. L’esprit n’est rien de plus qu’un tas de pensées dont la pensée « je » est la racine. Quand vous voyez clairement qui est ce « je » et d’où il vient, toutes les pensées se dissolvent dans le Soi. Une vie réglée, c’est-à-dire se lever à telle heure, se baigner, réciter des mantras, faire des japas, observer un rituel, tout cela c’est pour ceux qui ne se sentent pas attirés par l’auto-investigation. Mais pour ceux qui sont capables de pratiquer cette méthode, règles et disciplines ne sont pas nécessaires.


Question : pourquoi l’esprit ne peut-il pas être dirigé vers l’intérieur malgré des essais répétés ?


Ramana : On y arrive par la pratique et le calme et l’on ne réussit que petit à petit. L’esprit ressemble à une vache habituée à paître furtivement sur les pâturages d’autrui. Elle ne se laisse pas facilement enfermer dans sa stalle. De quelque façon que son gardien la tente, avec de l’herbe grasse et du bon fourrage, elle commence par refuser. Ensuite elle en prend une bouchée, mais sa propension naturelle à divaguer reprend vite le dessus et elle s’esquive. À force d’être tentée par son maître, elle s’habitue à sa stalle et, en définitive, même si elle n’est plus entravée, elle ne s’égare plus. Il en est de même avec l’esprit, s’il trouve une seule fois son bonheur intérieur, il ne va plus errer sans but.

101 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Flashs de conscience

Mes chers amis, Je partage avec vous une réponse de Ramana Maharshi à une question posée par un disciple. Ramana Maharshi partageait une voie très directe d'auto investigation qui est d'une grande s

Le retour des mauvais penchants

Mes chers amis, Cette pensée a été exprimée par un grand yogi du XIIIème siècle, il y a donc 800 ans. Elle me semble encore d'actualité : Tel un vieux parchemin qui s'enroule sur lui-même, Les mauvai

Comments


bottom of page