top of page

Sortir du fond du trou

Mes chers amis,


Voici le poème à partir duquel nous avons démarré la méditation d'hier à Sainte Pezenne :


  1. Je marche dans la rue. Sur le trottoir, il y a un grand trou. Je tombe dans le trou. Je suis perdu … désespéré. Ce n’est pas ma faute. Cela me prend une éternité pour en sortir.

  2. Je marche dans la même rue. Sur le trottoir, il y a un grand trou. Je prétends que je ne le vois pas. Je retombe encore dedans. Je n’arrive pas à croire que je me retrouve de nouveau dans ce trou. Mais ce n’est pas ma faute. Et de nouveau, cela me prend longtemps pour en sortir.

  3. Je marche dans la même rue. Sur le trottoir, il y a un grand trou. Je vois le trou. Je tombe encore dedans. C’est devenu une habitude. Mes yeux sont grands ouverts. Je sais très bien où je suis. C’est ma faute. J’en sors rapidement.

  4. Je marche dans la même rue. Sur le trottoir, il y a un grand trou. Je le contourne.

  5. Je marche dans une autre rue.

Poème « Autobiographie en cinq actes », de Portia Nelson


Avec ma profonde amitié pour vous tous.


Philippe




106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page