top of page

Scan corporel

Dernière mise à jour : 11 août 2022

La pleine conscience est une pratique de l'attention. Naturellement notre esprit est souvent distrait, c'est à dire que nous ne sommes plus conscient de l'endroit où est posée notre attention. L'attention, elle, est toujours posée quelque part, mais c'est comme s'il y avait un voile qui nous empêchait d'être conscient d'où elle est posée.

Pour dissiper ce voile et nous permettre progressivement de mener une vie consciente, un certain effort est nécessaire, c'est ce que j'appelle pratiquer.


Quand j'ai commencé ma formation d'instructeur de pleine conscience, il m'a été demandé de faire tous les jours pendant deux mois un scan corporel. Cet exercice qui se pratique de préférence allongé demande de porter successivement son attention volontairement à chacune des parties de notre corps. Il permet de prendre conscience de la difficulté que nous avons de focaliser volontairement notre attention sans que nos pensées ne nous emmènent ailleurs. Il permet aussi de prendre conscience de la véritable symphonie de sensations que notre corps nous présente à chaque instant et auxquelles nous ne prêtons habituellement pas attention. En le faisant nous nous mettons en relation avec notre corps, ce formidable instrument qui nous permet d'être en relation avec les autres, avec le monde, avec la vie. Si nous ne sommes pas conscients de nous-même, notre relation au monde est totalement biaisée.

Nous pouvons aussi prendre conscience que nos sensations et nos pensées au sujet des sensations sont intimement mêlées. Est-il possible d'être dans une sensation sans pensée ?


Faire complètement cet exercice demande un effort, mais apporte aussi une grande relaxation, au point que beaucoup s'endorment au milieu de l'exercice. Prendre conscience que l'on s'endort au milieu de la pratique, fait aussi partie de la pratique. Cela peut aussi permettre de prendre conscience de notre impatience, c'est à dire de notre désir d'être en relation avec autre chose que ce qui est là. Pourquoi sommes-nous si souvent incapables de nous contenter de ce qui est là ?




105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

תגובות


bottom of page