top of page

Les vagues de l'esprit

Dernière mise à jour : 17 nov. 2022




Mes chers amis,


Suite à une discussion dans les commentaires du post d'hier, Emmanuel me demandait des explications sur la comparaison que j'employais entre les vagues et les pensées.


Une vague n'est qu'une manifestation de l'océan. Elle a une forme et une force non négligeable, elle existe. Mais elle n'est qu'une manifestation temporaire, impermanente, elle n'a donc aucune existence en soi, c'est juste une apparence momentanée.

Comme l'océan la vague est faite d'eau, elle n'est qu'une manifestation de l'océan. Ce n'est pas la même eau qui forme la vague à chaque instant, mais c'est toujours l'eau de l'océan.

Pouvez-vous déterminer le moment où commence une vague ?

Y a t il un moment où la vague se sépare de l'océan ?

Et à quel moment finit une vague ?

La vague est née de l'océan et retourne à l'océan.

Quand la vague n'existe plus, est-il possible de trouver dans l'océan quelle eau a formé la vague ?

L'eau de la vague est-elle différente de l'eau de l'océan ?

La vague est retournée à l'océan dont elle n'a jamais été séparée et il ne reste plus aucune trace de la vague.

La vague ne dit pas : "Regardez comme je suis forte et belle !" Elle ne se saisit pas d'elle-même en tant qu'apparence momentanée. Ce n'est que nous qui pouvons la saisir de cette façon et lui accorder une réalité en soi qu'elle n'a pas. De la même façon nous saisissons comme ayant une réalité en soi tous les phénomènes impermanents que nous percevons. C'est cela la base de notre ignorance, c'est cette saisie illusoire.


Les pensées s'élèvent de notre esprit d'une façon un peu semblable.

Pouvez-vous déterminer le moment où une pensée s'élève et le moment où elle disparaît ?

Faites vous quelque chose pour que la pensée apparaisse ou surgit-elle tout simplement ?

Notre esprit est par essence vacuité, comme l'essence de l'océan est de l'eau.

Par vacuité, j'entends vide de toute substance.

Mais notre esprit a la caractéristique d'être animé et il est créateur.

Mais ce qui naît de ce qui est par essence vide, ne peut être par essence que vide, c'est à dire vide de toute substance.

C'est pour cela que l'on dit que les pensées sont par essence vides.


Ce que confirme notre expérience car si nous cherchons à saisir une pensée, cela est impossible, comme il est impossible de saisir une vague, on ne peut saisir que de l'eau. Et si nous voulons saisir une pensée, ce que nous saisissons est vide, il n'y a aucune substance.


Les explications permettent de comprendre, mais il est important de revenir à l'expérience :

Essayez de trouver le moment où une pensée commence.

Quand la pensée est là, essayez de l'attraper.

Par où pourriez-vous l'attraper ?

Si vous l'attrapez, de quelle matière serait-elle faite ?

A t elle une forme, une couleur ?

A quel moment disparaît-elle ?

Quand elle s'en va où va t elle ?

Laisse t elle quelle que chose derrière elle, si ce n'est une autre pensée, comme les vagues se succèdent sur l'océan en étant toujours de l'eau. La pensée qui succède à la pensée est toujours par essence vide.


Détendez-vous, c'est juste comme cela que fonctionne l'esprit, que vous le compreniez ou non.


Méditer est tenter de faire l'expérience de cette vacuité de l'esprit qui est animée.


Bonne journée à vous tous sous le soleil.


Philippe

100 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page