top of page

Etre en relation avec son corps

Mes chers amis,


A la méditation hier à Sainte Pezenne nous avons essayé d'entrer en relation profonde avec notre corps, de vraiment l'écouter.


Nous avons un corps qui nous envoie en permanence énormément de sensations auxquelles nous ne prêtons souvent pas vraiment attention. L'exercice de la méditation était de porter son attention sur les sensations des différentes parties de notre corps : nos pieds, nos jambes, notre ventre, notre colonne vertébrale, notre poitrine, notre cou, notre visage...


L'exercice a plusieurs bienfaits. Il nous permet d'abord d'apprendre à poser notre attention sur un point bien précis, plutôt que de la laisser vagabonder, ce qui est une tendance ordinaire.

Ensuite cela nous permet de voir que les sensations qui viennent de notre corps surgissent sans qu'on les choisissent et qu'elles se modifient à chaque instant. Il n'existe pas deux moments ou l'ensemble des sensations est semblable.

Cela permet aussi de réaliser que nous pouvons observer notre corps. Si nous pouvons l'observer cela voudrait dire que l'on n'est pas le corps car comment serait-on ce que l'on observe ?

Moi, je suis celui qui observe (ou ce qui observe).

Cela permet de nous détendre, je ne suis pas ce corps/mental, mais j'ai un corps/mental.

Si je ne suis pas le corps, qui est né ? et qui va mourir ?


Je vous souhaite à tous une belle journée dans la présence à votre corps.


Avec ma profonde amitié pour vous tous.


Philippe


PS Le stage de lecture de poésie contemporaine de Stéphane Keruel aura lieu du 27 au 29 octobre et non septembre, comme annoncé dans un post précédent




73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page