top of page

Semblable à un miroir ou à l'espace

Mes chers amis,


Lors de la méditation de ce mercredi 12 juillet j'ai repris la comparaison classique de notre esprit et du miroir.

Nous ne pouvons jamais voir la surface d'un miroir. La surface d'un miroir est toujours recouverte d'un reflet.

Le reflet n'est pas la surface du miroir.

La surface du miroir est par elle-même, par essence, vide et ne contient aucune image, aucune forme, aucune couleur.

La nature du miroir est de refléter.

De par le fait que la surface du miroir n'a aucune caractéristiques, aucune formes et aucune couleurs, elle est capable de refléter toutes les formes et les couleurs qui se présentent à elle.

A chaque instant la surface du miroir reflète quelque chose de différent, L'analyse fine nous montre que ce n'est identique à aucun moment.

Le miroir ne choisit à aucun moment ce qu'il reflète, il accueille tout avec la même équanimité.

Bien qu'il soit capable de tout refléter, le miroir ne garde aucune trace de ce qu'il a reflété.

L'image qui est reflétée dans le miroir est vide de toute existence en elle-même, c'est la raison pour laquelle elle ne peut laisser aucune trace.


Notre esprit a des caractéristiques très semblable au miroir, sans être un miroir, car notre esprit n'est pas une chose.

Nous ne pouvons pas voir notre esprit directement, mais seulement au travers de tout ce dont il est conscient.

Ce dont l'esprit est conscient, toutes les perceptions (les cinq sens et les perceptions mentales), ne sont pas l'esprit, l'esprit est ce qui perçoit les perceptions.

L'esprit est par essence vide de tout et ne contient rien. Et perce qu'il ne contient rien, il peut tout accueillir.

La nature de l'esprit est d'être animé et connaissant.

Au sein de l'esprit apparaissent toutes les perceptions, ce surgissement est l'aspect animé de l'esprit.

Le fait d'en prendre connaissance est l'aspect connaissant et auto connaissant de l'esprit.

Tout ce qui apparaît dans l'esprit à chaque instant est nouveau et n'a jamais eu lieu à un autre moment que maintenant.

Notre esprit ne choisit pas ses perceptions, elles surviennent, elles émergent, elles surgissent sans aucun chois de notre part. Notre esprit est par nature totalement équanime.

La conscience ne garde aucune trace de ce qui a surgi dans l'instant précédent, si ce n'est une nouvelle pensée qui surgit et fait suite à la précédente. Mais c'est une nouvelle pensée, ce n'est pas une trace.

Chaque pensée est vide d'existence autonome et ne peut être saisie, elle n'est qu'un flux, un mouvement de l'esprit.

Sachons laisser le flux de la vie nous traverser sans chercher à le saisir.

Sachons être rempli de gratitude que tout cela puisse survenir afin que nous puissions réaliser notre véritable nature.


La prochaine méditation aura lieu le mercredi 19 juillet à 19h à Saint Maxire et en direct sur YouTube


Avec ma profonde amitié pour chacun de vous.


Philippe




45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page