top of page

Saint François d'Assise

Dernière mise à jour : 17 nov. 2022

Mes chers amis,


Daniel Meurois-Givaudan a écrit il y a quelques années un livre, « François des Oiseaux », racontant la vie de Saint François d'Assise. La vie de Saint François a toujours été très inspirante pour moi dans sa belle simplicité. Son monastère à Assise est un lieu qui m'a beaucoup touché, beaucoup plus que la basilique.




Je vous livre un extrait des réflexions de Saint François, peu avant son départ :

« A l’âme qui sait lire dans la mienne et qui en comprend les bonheurs et les douleurs, je veux confier ces mots : à l’aube de mon départ, au crépuscule du sentier que j’ai choisi, je peux enfin affirmer en toute paix que notre blessure en ce monde n’est ni dans la richesse, ni dans la pauvreté mais dans notre dépendance à l’un de ces deux états, dans le fait d’imaginer que l’un ou l’autre peuvent nous offrir bonheur et liberté. Elle est aussi dans le fait de se persuader que le Très Haut Seigneur a besoin des souffrances des créatures que nous sommes pour leur ouvrir la porte de Sa Lumière. Notre blessure est enfin de croire qu’Il a Lui-même besoin de Se sacrifier sous la forme de Son Fils ou sous une forme humaine pour nous sauver. Qui nous sauvera, hormis nous-mêmes, par la pureté de notre cœur ? En vérité, le doux Seigneur m’a montré qu’il n’y avait pas de rachat à faire ni de sacrifice à perpétuer. En silence, Il m’a enseigné qu’il y avait juste à sortir de l’ignorance, de l’oubli…. et à aimer. Aimer la vie sous toutes ses formes et par tous les moyens qui l’embellissent, aimer son Unité et toute chose et en tout être. Puisse tout cela être dit et montré mieux que je n’ai su le faire, sans rien rejeter de l’Eau ni du Feu. Mon vœu est qu’il n’y ait plus ni Église, ni prêtres, ni moines, ni rien de tout cela… Qu’il n’y ait plus que le Très Haut et nous car il appartient à chacun de Le rencontrer en lui-même… Maintenant que le voile se déchire, je veux partir aussi nu que je suis venu au monde. Je ne parle pas de la naissance de mon corps mais de la vraie naissance de mon âme, du jour où elle a trouvé le courage de descendre plus totalement dans la chair pour s’offrir à l’Éternel, en Haut comme en Bas. »


Je vous souhaite à tous une très belle journée sous le soleil.


Philippe

86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Flashs de conscience

Mes chers amis, Je partage avec vous une réponse de Ramana Maharshi à une question posée par un disciple. Ramana Maharshi partageait une voie très directe d'auto investigation qui est d'une grande s

Commentaires


bottom of page