top of page

Peut-on bloquer les pensées ?

L'intention des enseignements bouddhistes est simple et claire : libérer tous les êtres de la souffrance.

Le chemin pour y arriver s'appelle le Dharma. Les différents moyens proposés par les différentes écoles bouddhistes peuvent sembler complexes mais ils n'ont été développés que parce que nous avons chacun des difficultés et des résistances différentes. Le but reste toujours le même la libération de la souffrance pour soi-même et pour tous les êtres.


Tous les mercredi soir à 19h30 sur You tube ou par zoom (numéro de réunion 833 404 9265 - code CEBTG) Jean-Marc Falcombello donne des enseignements sur les pratiques des visualisations bouddhistes telles qu'elles sont développées dans la pratique de Tchenrezi. Il base son enseignement sur ''Les points clés du Vajrayana'', un livre de Jamgon Kongtrul, un grand maître et grand érudit tibétain.




Le propos peut paraître un peu ésotérique et pointu, mais l'enseignement de Jean Marc Falcombello est très clair et parfaitement adapté aux occidentaux qui n'ont pas une connaissance approfondie du bouddhisme (ou même pas de connaissance du tout) mais qui souhaitent avoir une idée de ce que sont les pratiques bouddhistes.

Dans son dernier enseignements de mercredi il a cité cette phrase de Jamgon Kongtrul qui me semble bien utile pour ceux qui aiment méditer :

Même si vous bloquez les pensées, elles ne s'arrêteront pas. Quand elle apparaissent, laissez les aller à leur guise, et surveillez les de loin. N'ayant nulle part où aller, elles reviendront... Essayer de bloquer les pensées est un rêve de toute puissance qui ne marche pas nous disait Jean Marc Falcombello.

Pendant la méditation, et aussi en dehors, apprenons à reconnaître nos pensées pour ce qu'elles sont, un surgissement au sein de l'esprit.

Nous avons le choix d'en faire quelque chose, et cela est parfois très utile, ou de ne rien en faire et de les laisser passer comme des nuage dans le ciel.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page