top of page

Comment remédier à la saisie d'un soi.

Dernière mise à jour : 17 nov. 2022

Mes chers amis,


Avant la méditation que j'ai animée ce soir à Ste Pezenne, j'ai fait le point sur le chemin que le Bouddha propose pour se libérer de la souffrance. Ce chemin est totalement altruiste, un chemin où je ne recherche plus le gain, ni le plaisir, ni la reconnaissance d'autrui, ni le pouvoir pour soi-même car la compréhension est là que mon propre bonheur réside dans le bonheur de l'autre et que je ne peux pas me libérer de ma propre souffrance, tant qu'il reste un être qui souffre.

Ce chemin peut sembler irréaliste et un peu utopique mais si nous osons regarder profondément dans notre propre esprit, nous ne pouvons que réaliser que l'évidence est qu'il n'y a pas d'autre chemin.

Mais ce chemin n'est pas facile car il nous demande de changer notre fonctionnement qui est habituellement tourné vers nous-mêmes.

Bien sûr ce chemin n'est nullement obligatoire et personne n'est obligé de l'emprunter. Ce n'est ni une morale, ni une éthique, pour moi c'est aujourd'hui une évidence.


Dans la méditation elle même, j'ai essayé de voir comment on peut remédier à la saisie d'un soi, comment on peut arriver à l'évidence que j'ai un corps, mais je ne suis pas ce corps/mental.


Avec toute mon amitié.


Philippe





103 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page